dimanche 24 juillet 2011

Maison GeschwindenHammer, 6ter, quai de la Bataille, Nancy

Je viens de passer plus de 3 heures à classer toutes les photos prises à Nancy, le week-end dernier. Avec toutes ces merveilles, je ne savais vraiment pas quoi choisir pour commencer à publier! J'ai opté pour cette maison peu connue des touristes, située le long des voies du chemin de fer, hors des circuits Art Nouveau. Sa façade est assez éclectique, mais avec des détails bien dans le style. C'est mon amie nancéienne qui m'en a parlé car elle l'avait remarquée en prenant le train pour aller à Strasbourg. J'ai été séduite par l'originalité de cette belle bâtisse, construite en 2 fois: la partie de gauche a été faite en 1905 par les architectes Henri Gutton (architecte nancéien, qui a construit l'édifice de la graineterie Génin-Louis dont je parlerai très prochainement) et Joseph Honnecker (architecte d'origine strasbourgeoise, qui a également dessiné l'opéra de Nancy -de style classique-) pour Madame Geschwindenhammer, une riche veuve et celle de droite  a été reprise en 1913 par l'entrepreneur Pierre Legrand, pour Moniseur  Finck.


C'est surtout le décor des alettes de la fenêtre du premier de la travée de gauche qui me semble particulièrement intéressant et original. Il s"agit de représentations de tournesols, qui seraient réalisées en céramique par l'entreprise Gentil et Bourdet, selon Mérimée, mais l'auteur du blog Gentil&Bourdet n'en est pas tout à fait convaincu ... Pour lui, les créations en mosaïques de céramique de cette maison sont plus tardives et d'un autre genre avec des incrustations de grès pré-formés. Affaire à suivre!




ainsi que les  balustres  représentant des boutons de fleurs de pavot (qui sont les mêmes que celles de la Villa Emilie à Fécamp -merci à l'auteur du blog Gentil et Bourdet de me l'avoir signalé-)



et les carreaux métopes à reliefs de la façade 



Les différentes sculptures, dans leur totalité, sont attribuées à Léopold Wolff.



La façade est également ornée de peintures non attribuées.

_________________________

Acabo de pasar más de 3 horas clasificando todas mis fotos tomadas en Nancy, el fin de semana pasado. Con todas estas maravillas, no sabia que escoger para empezar a publicar! Opté por esta casa poco conocida de los turistas. Está situada a lo largo de los rieles del tren, fuera de los circuitos Art Nouveau. Es bastante ecléctica pero con muchos detalles completamente del estilo. Es mi amiga de Nancy que me había comentado de ella porque la había visto desde el tren camino a Estrasburgo. La originalidad de esta fachada me ha completamente seducido. Fue construida en 2 veces: la de la izquierda en 1905 por los arquitectos Henri Gutton (de Nancy, que también hizo el edificio de la graineterie Génin-Louis, del cual hablaré pronto) y Jospeh Honnecker (originario de Estrasburgo, que también dibujó el opera de Nancy -de estilo clásico-) para Madame Geschwindenhammer una vuida adinerada y la parte de la derecha fue retomada en 1913 por el contratista Pierre Legrand, para Moniseur  Finck.
El decorado de los laterales de la ventana de la izquierda del primer piso me parece sumamente interesante y original. Se trata de representaciones de tornasoles, que podrían haber sido realizadas en cerámica por la empresa Gentil y Bourdet, (aunque el autor del blog G&B no esté seguro que sea el caso, porque piensa que los mosaicos de cerámica de la empresa son más tardíos y de otro tipo) así como los balaústres que representan capullos de flores de adormidera (que son los mismos que los de la Villa Emilie en Fecamp, como me lo señala gentilmente el autor del blog Gentil y Bourdet) y los rectángulos metópodos. 
Les diferentes esculturas son atribuidas a  Léopold Wolff  y pinturas no atribuidas también decoran la fachada.

2 commentaires:

Gentil et Bourdet a dit…

Bonjour,

Merci pour ce billet et ces superbes photos. M'autorisez-vous à les mettre sur mon site consacré à Gentil & Bourdet ?

D'autre part, avez vous noté que les balustres sont les mêmes que celles de la villa Emilie de Fecamp ?

ELI a dit…

Merci à vous de me lire avec attention et de me signaler ce que je n'avais pas remarqué: effectivement les balustres sont les mêmes qu'à Fécamp!
Bien évidemment, vous pouvez publier mes photos sur votre site. C'est avec plaisir que je les partage avec vous et vos lecteurs.